Arbres d'ombrage

Il y a beaucoup d'arbres d'ombrage ornementaux

Lorsque les températures commencent à monter trop haut, il n'y a rien de mieux que de s'abriter sous la canopée d'un arbre, car juste en dessous il y a un microclimat plus frais. Ce n'est pas seulement parce que les feuilles empêchent les rayons du soleil d'atteindre le sol, mais aussi parce que la vapeur d'eau qu'elles expulsent rafraîchit l'environnement.

En revanche, les arbres d'ombrage, une fois suffisamment grands, permettent de faire pousser d'autres plantes qui ont besoin d'être protégées du soleil, comme les fougères par exemple. Alors, Quels sont les plus recommandés à planter dans un jardin ?

arbres d'ombrage à feuilles caduques

arbres à feuilles caduques sont ceux qui sont laissés sans feuilles à un moment donné de l'année. En Espagne, et dans toutes les régions où le climat est tempéré, nous connaissons ceux qui en sortent pendant l'automne et/ou l'hiver, lorsque les températures commencent à être froides ; cependant, dans les régions tropicales et subtropicales, il y a aussi des arbres à feuilles caduques qui restent « nus » pour mieux résister à la saison sèche.

Voici quelques-uns des arbres à feuilles caduques qui fournissent beaucoup d'ombre :

Amandier (Prunus)

L'amandier est un arbre moyen

Image - Wikimedia / Daniel Capilla

Oui, je sais que le amande c'est un arbre fruitier, mais il existe de nombreux arbres fruitiers qui peuvent être utilisés comme plantes ornementales, et l'amandier en fait partie. Il atteint une hauteur de 10 mètres et développe une couronne pouvant atteindre 4 mètres.. Il se ramifie beaucoup, son ombre est donc dense et fraîche. Ses fleurs sont parmi les premières à apparaître au printemps, et peuvent même le faire en janvier (milieu de l'hiver dans l'hémisphère nord). Celles-ci sont blanches et mesurent environ 2 centimètres.

Résiste bien à la sécheresse, mais s'il s'écoule plusieurs semaines sans pluie, il commence à perdre rapidement ses feuilles. Pour cette raison, il est conseillé de l'arroser au moins une fois par semaine pendant l'été, pour s'assurer qu'il conserve son feuillage jusqu'à ce que les températures commencent à baisser. Résiste jusqu'à -10ºC.

Érable de Tataria (Acer tataricum)

L'Acer tataricum est un grand arbre

Érable de Tataria c'est un arbre qui ne pousse pas beaucoup, entre 4 et 10 mètres. De plus, il a un tronc droit et court, d'environ un demi-mètre, de sorte que sa cime commence très près du sol. Les feuilles sont vertes, simples et ovales, et tombent en automne. Il fleurit au printemps, mais ses fleurs vertes peuvent passer inaperçues. Le fruit est une samare rougeâtre.

C'est l'un des rares érables qui, par expérience, ils ne craignent pas le soleil de la Méditerranée occidentale. J'en ai un dans un pot (à Majorque), et je l'avais dans une zone un peu protégée, mais quand je l'ai exposé au soleil, c'est à ce moment-là qu'il a commencé à se renforcer. Il est également très rustique, car il résiste aux gelées jusqu'à -20°C.

Marronnier d'Inde (Aesculus hippocastanum)

L'Aesculus hippocastanum est un grand arbre

El marronnier C'est un arbre énorme, qui atteint une hauteur de 30 mètres, et qui possède de belles feuilles palmées, composées de 5 ou 7 folioles. Il n'est pas seulement grand, mais aussi large: sa cime atteint 5 mètres ou plus et son tronc s'épaissit jusqu'à 60 à 80 centimètres. Ses fleurs sont regroupées en inflorescences qui poussent tout au long du printemps, lorsque les feuilles sont déjà apparues.

Il pousse dans presque tous les types de sol, mais vous devez savoir que a besoin de beaucoup d'eau. Je déconseille de le cultiver dans les zones où la sécheresse apparaît en été, comme en Méditerranée par exemple. J'en ai un dans le sud de Majorque et je suis convaincu que si je l'arrosais presque tous les jours en juillet et août il serait plus beau (je l'arrose 2-3 fois par semaine).

Un autre fait important est que est une espèce vulnérable à l'anthracnose, mais selon l'expérience personnelle, son apparition peut être contrôlée et même prévenue si elle est traitée avec un fongicide polyvalent qui indique clairement qu'il est efficace contre ce champignon. Il doit être appliqué au printemps, dès la germination des feuilles, et effectuer de nouveaux traitements jusqu'à la fin de l'été. Résiste au gel jusqu'à -18ºC.

Catalpa (bignonioides Catalpa)

Le catalpa est un arbre à feuilles caduques

Image - Wikimedia / Ermell

catalpa C'est un arbre de taille moyenne, avec une hauteur maximale de 15 mètres et une cime de 4 à 5 mètres de large.. Son tronc est élancé, plus ou moins droit, et se ramifie à plusieurs mètres du sol. Les feuilles sont ovales et grandes, émergeant au début du printemps (tant qu'il n'y a pas de gel pendant cette saison). Il fleurit au printemps, ils sont blancs, et sont regroupés en inflorescences. Son fruit est une capsule allongée contenant de nombreuses petites graines.

C'est une plante qui, compte tenu de ses caractéristiques, il est intéressant de cultiver dans des jardins moyens et grands. Il pourrait aussi être gardé en petit, mais dans ce cas il faudrait le tailler pour conserver une cime plus étroite. Il supporte des gelées modérées.

Flamboyant (delonix royal)

Le flamboyan est un arbre tropical

Image - Wikimedia / Alejandro Bayer Tamayo

El flamboyant C'est l'un des arbres qui, dans son lieu d'origine (Madagascar), perd ses feuilles pour mieux affronter la saison sèche. C'est une mesure, peut-être désespérée, mais c'est celle qui vous permet d'économiser de l'eau pendant ces semaines où non seulement il ne pleut pas ou il pleut très peu, mais aussi les températures peuvent être très élevées. Mais, dans les climats un peu plus bienveillants, comme sous les tropiques humides, il se comporte comme un arbre vivace, car il n'a pas besoin de perdre ses feuilles (sauf, bien sûr, lorsqu'elles arrivent en fin de vie et sont remplacées par de nouvelles).

lorsqu'il est cultivé, atteint une hauteur approximative de 10 mètres. Dès son plus jeune âge, il commence à développer une cime en parasol, qui peut atteindre 6 ou 7 mètres si les conditions lui sont vraiment favorables. Sa floraison a lieu au printemps, et les fleurs sont rouges, ou plus rarement oranges. Malheureusement, il est très sensible au gel.

Arbres d'ombrage à feuilles persistantes

arbres à feuilles persistantes sont ceux qui sont toujours verts, c'est-à-dire qu'ils ont toujours des feuilles. Mais cela ne signifie pas qu'ils ne les renouvellent pas, car ils le font. Certains en laissent tomber quelques-unes à la fois tout au long de l'année, tandis que d'autres ne laissent tomber que les feuilles d'une partie de leur couronne. Ces derniers sont connus sous le nom d'arbres semi-persistants ou semi-caduques.

Ce sont ceux que nous recommandons:

Magnolia (Magnolia grandiflora)

Le magnolia est un arbre à feuilles persistantes

Image - Flickr / vhines200

La magnolia, ou magnolia, C'est un arbre à croissance lente qui atteint 30 mètres de hauteur. (étant les 10 mètres normaux) et qui développe une large canopée de 5-6 mètres. Les feuilles sont très grandes et brillantes, mais ses fleurs sont sans aucun doute sa principale attraction. Ces pousses au printemps-été, mesurent environ 30 centimètres de diamètre, sont blanches et sentent très bon.

Mais il doit être planté dans des sols acides, car dans l'argile, il ne pourra pas pousser. De même, il a besoin d'un approvisionnement régulier en eau, car il souffre beaucoup de la sécheresse. Il résiste jusqu'à -20ºC.

Olive (Olea europaea)

L'olivier est un arbre à feuilles persistantes

Image - Wikimedia / Joanbanjo

El olivier C'est un arbre qui, bien qu'il puisse atteindre 15 mètres de hauteur, il est très difficile pour lui de pousser autant en culture, car comme ses fruits sont comestibles, il est intéressant qu'il ait une cime basse pour tous les collectionner. Ce fruit est l'olive ou l'olive, qui peut être consommée fraîche de la plante, ou comme ingrédient dans certaines recettes, comme les pizzas. En outre, et non moins important, l'huile d'olive est extraite, largement utilisée pour la cuisine.

Originaire de la Méditerranée, résiste sans problème à la sécheresse et à la chaleur, tant qu'il a été planté dans le sol pendant au moins un an. Résiste au gel jusqu'à -7°C.

Pohutukawa (Metrosideros excelsa)

Le metrosideros excelsa est un grand arbre

Image – Wikimédia/Ed323

le pohutukawa C'est un arbre qui peut atteindre 20 mètres de haut et développer une cime allant jusqu'à 5-6 mètres.. C'est donc une grande plante qui se remplit de fleurs rouges en été et qui, de plus, pousse dans presque tous les types de sol.

Comme si cela ne suffisait pas, résiste au froid sans problème, bien que s'il y a du gel, il aura besoin d'une protection pour ne pas subir de dommages.

Chêne australien (Robusta grevillea)

Grevillea robusta est un arbre vivace

Image - Wikimedia / Joanbanjo

Le chêne australien est en fait un Grevillea, c'est-à-dire un arbre qui n'a rien à voir avec les chênes (Quercus). Il atteint une hauteur de 18 à 30 mètres, développant un tronc droit qui se ramifie à environ 2 à 3 mètres du sol.. Ses feuilles sont vertes, bipennées et mesurent jusqu'à 15 centimètres de long. Les fleurs poussent en inflorescences au printemps et sont de couleur orange ou jaunâtre.

Très intéressant pour les jardins de taille moyenne, où s'il est planté en rangs par exemple, il sera magnifique. Résiste jusqu'à -8ºC.

Tulipier du Gabon (Spathodea campanulata)

Le tulipier du Gabon est un arbre à feuilles persistantes

Image - Wikimedia / Alejandro Bayer Tamayo

Le tulipier du Gabon est un arbre à feuilles persistantes, mais dans les climats secs et/ou froids, il se comporte comme un feuillu. Elle atteint 30 mètres de hauteur si les conditions sont bonnes, mais en culture il est plus probable qu'elle ne dépasse pas 10 mètres. Il développe une couronne arrondie, large à sa base, mesurant jusqu'à 4 mètres. Produit de grandes fleurs rouges en forme de cloche au printemps.

C'est une espèce subtropicale qui peut supporter le froid mais pas le gel (seulement jusqu'à -1ºC une fois qu'il atteint l'âge adulte et s'est acclimaté). De même, il est important que l'arrosage ne soit pas négligé afin qu'il ne manque pas de son beau feuillage.

Connaissiez-vous ces arbres d'ombrage ?


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*